Batïq parlera avec Javier Gil et Maite Arrondo sur le logement, entre la spéculation et l’innovation sociale. Nous parlerons de pourquoi est-il nécessaire de concevoir des logements dans une perspective du genre ?

Il s’agira à la fois de concepts théoriques et d’exemples pratiques montrant comment nous pouvons concevoir et habiter des logements qui génèrent des espaces conciliateurs, mettent la vie au centre, ils favorisent l’autonomie de toutes les personnes et une plus grande coresponsabilité dans les tâches domestiques et de soins.

Où? Teatro del barrio, calle de Zurita 20. Madrid.
Quand ? Le 17 février à 19h.